les émotions

 

 

 

LES EMOTIONS : la colère – les sentiments

 


« Grosse colère »- Mireille d’ALLANCE- Ecole des loisirs- 2004


Robert a passé une très mauvaise journée. Il n’est pas de bonne humeur et en plus, son papa l’a envoyé dans sa chambre. Alors Robert sent tout à coup monter une Chose terrible. Une Chose qui peut faire de gros, gros dégâts... si on ne l’arrête pas à temps.

 


« Les petites et les grandes émotions de la vie »- Montse GISBERT- édition Alice- 2003

les-petites-et-grande-emotion.gif

 

“Manquer d’audace, devenir rouge de TIMIDITÉ, sentir sa figure s’allumer comme un phare, ne plus savoir où se cacher, vouloir disparaître par le trou d’une aiguille.” Les petites – et les grandes – émotions de la vie, comme elles viennent, au fil des événements quotidiens et des rencontres, les unes après les autres. Timidité, colère, déception, amitié, pudeur, regret, honte, infériorité, complicité, autorité, curiosité, séparation, solitude, gentillesse, etc., nous font grandir, du bonheur à l’amour, avec toute la subtilité et la justesse de ton des prodigieuses illustrations de Montse Gisbert.

 


« La petite marionnette »- Gabrielle VINCENT- Casterman- 2009


la-petite-marionnette.gif

 

Une étonnante rencontre entre un enfant et une petite marionnette.
Au fil des images, une histoire à raconter, des émotions à partager.
Un grand moment de tendresse du au crayon de Gabriel le Vincent, la créatrice d'Ernest et Célestine.

Voici l'histoire toute simple, et pourtant si intense, de la rencontre entre un enfant et une marionnette...

Détail qui n'en est pas un : La petite marionnette est un livre entièrement muet.

Pas le plus petit bout de texte sur les 72 pages de cet album suprêmement élégant, intégralement dessiné au crayon. Casterman restitue ainsi, dans cette édition de prestige, l'intention originelle de l'auteur, lorsqu'elle avait fait paraître ce livre en 1992. Gabrielle Vincent, en effet, avait d'abord imaginé cette histoire ainsi, uniquement portée par les images, avant de se raviser et d'y ajouter du texte après coup, par crainte de n'être pas comprise de ses lecteurs.

Cette nouvelle édition démontre une fois encore à quel point la créatrice d'Ernest et Célestine possédait, au plus haut point, le sens inné de l'image. Comme elle l'avait initialement pressenti, la succession de ses illustrations se déchiffre parfaitement d'elle-même, dans une narration subtile et fluide qui ne néglige jamais, tout en tact et en retenue, de nourrir une vraie complicité avec son lecteur, afin de mieux transmettre tendresse et émotion.

Gabrielle Vincent
Peintre, illustratrice et conteuse, Gabrielle Vincent, née à Bruxelles et décédée en 2000, occupe une place de tout premier plan dans la littérature jeunesse. Créatrice de la série Ernest et Célestine, elle a également illustré de ses dessins à l'aquarelle ou à la plume des dizaines d'autres albums.

 


« Jour de pluie »- Uri SHULEVITZ- jeunesse- 2008

                        = dessin à la plume

 


« Navratil » - Olivier DOUZOU – Du Rouergue – 2000

navratil.gif

 

                        = histoire vraie du Titanic